Clemenceau
Michel WINOCK
ISBN : 9782262072711
584 pages

26/10/2017

L'édition de prestige du centenaire.

L'édition de prestige du centenaire.

Il y a cent ans, le président de la République Raymond Poincaré nommait son vieil adversaire Georges Clemenceau à la présidence du Conseil. La Révolution russe privait la France de son principal allié sur fond de mutineries et de rupture de l'« union sacrée ». Avec son célèbre mot d'ordre, « Je fais la guerre », le Tigre allait jouer un rôle majeur pour renverser une situation qui conduirait un an plus tard à l'armistice puis à la paix victorieuse contre l'Allemagne.
Ce sacre éphémère couronne une carrière exceptionnelle, longue d'un demi-siècle, qui voit le « tombeur de ministères » chuter avec Panama pour se redresser avec l'affaire Dreyfus avant de devenir le « premier flic de France » et parachever sa métamorphose en « Père la Victoire ». Clemenceau incarne plus largement les évolutions de la gauche, de l'opposition radicale à la culture de gouvernement, réconciliant la Révolution avec l'exercice du pouvoir.

Il fallait à ce républicain capital une biographie d'exception. Michel Winock a relevé le gant en conjuguant la fluidité du style avec la finesse de l'analyse. Couronnée par le prix Aujourd'hui, unanimement saluée par la critique et plébiscitée par le public, elle a été revue, actualisée et augmentée pour cette édition de luxe, reliée et enrichie d'un cahier iconographique supplémentaire.

« Tout est époustouflant dans ce livre qui fait revivre bien des aspects oubliés
d'un parcours politique unique en son genre. »
Edmonde Charles-Roux.

Michel Winock est professeur émérite à l’Institut d’études politiques de Paris. Il est l’auteur de nombreux ouvrages, parmi lesquels La Fièvre hexagonale. Les grandes crises politiques 1871-1968, Le Siècle des intellectuels (Prix Médicis essai 1997), ainsi que plusieurs biographies d’envergure sur Clemenceau, Mme de Staël, Flaubert et François Mitterrand.

Lire la suite

Du même auteur

1789, l'année sans pareilleLa Belle Époque1914 - 1918La Belle Epoque