Dictionnaire de la Contre-Révolution
Directeur : Jean-Clément MARTIN
COLLECTIF

ISBN : 9782262033705
552 pages

Synthèses historiques
13/10/2011

Hors des polémiques et des prises de positions partisanes, un ouvrage ambitieux qui analyse d'un oeil neuf un mouvement peu étudié et mal connu, mais décisif dans l'histoire politique et des idées depuis 1789.



La Révolution française a été considérée immédiatement comme une rupture dans l'histoire de l'humanité. Contre elle, des hommes politiques, des penseurs, des théologiens, puis des masses populaires ont manifesté des refus vite qualifiés de « contre-révolutionnaires ». La Contre-Révolution s'identifie alors à l'attachement aux valeurs dynastiques, au respect des hiérarchies traditionnelles, à la défense de la religion catholique ainsi qu'au maintien des pratiques régionales, si bien que, dès la fin du XVIIIe siècle, un combat européen puis mondial s'instaure entre les principes de la Révolution et ceux de ses adversaires. Dans les décennies suivantes, les carlistes espagnols, les miguélistes portugais, les insorgenti italiens, les zouaves pontificaux, mais aussi les « positivistes » d'Amérique latine deviennent les propagandistes
d'une idéologie aux multiples facettes, avant que les régimes communistes retournent la situation en utilisant la Contre-Révolution comme un épouvantail pour éliminer leurs opposants.
Ce dictionnaire, réalisé par une quarantaine de spécialistes, est la première synthèse d'un phénomène qui a joué un rôle considérable dans de nombreux domaines : social, politique, philosophique, religieux et littéraire.

Jean-Clément Martin est professeur émérite de l'université Paris 1-Panthéon-Sorbonne. Il a été directeur de l'Institut d'histoire de la Révolution française.

Du même auteur

Nouvelle histoire de la Révolution françaiseLa Vendée et la Révolution La terreur. Vérités et légendesRobespierre