La Belle Époque
Michel WINOCK
ISBN : 9782262016678
444 pages

Synthèses historiques
31/01/2002

La « Belle Epoque » mérita-t-elle son nom ? Michel Winock analyse les différents aspects de la vie politique, économique, sociale, culturelle, qui font de cette période, de 1900 à 1914, l'apogée de la Troisième République.



La Belle Epoque ! Il n'est pas sûr que les Français qui ont vécu entre 1900 et 1914 ont eu le sentiment d'être dans une « belle époque ». Beaucoup ont professé, au contraire, l'idée d'une décadence qui accablait leur pays. L'expression « belle époque » a été forgée après la Première Guerre mondiale, au moment où la France comptait ses morts, ses blessés, ses mutilés, et faisait face à l'inflation et à la crise économique. Depuis, de nombreux mémorialistes ont sensiblement nuancé ce regard en arrière quelque peu mythique : la misère, le chômage, la dureté de la condition paysanne et ouvrière, autant de faits indiscutables qui éloignent sensiblement cette quinzaine d'années d'un réel âge d'or.

Pourtant, à y regarder de près, et pour peu qu'on se livre à la comparaison, l'historien ne peut s'empêcher de noter tout ce qui concourt à rendre lumineuses ces années-là : l'embellie économique, les dernières splendeurs du franc germinal, l'essor de l'automobile, les débuts de l'aviation, le démarrage du cinématographe, et, par-dessus tout, l'exceptionnelle floraison artistique et musicale, des Demoiselles d'Avignon aux Ballets russes.

Avec la clarté et le talent d'exposition qu'on lui connaît, Michel Winock brosse la fresque de ce moment particulier, en montre l'authentique unité depuis l'Exposition universelle de 1900 jusqu'à la veillée des armes de 1914, et en quoi il constitue l'apogée de la IIIe République.

Michel Winock, professeur d'histoire contemporaine à Sciences Po, fondateur de la revue "L'Histoire", a publié de nombreux ouvrages parmi lesquels "Le Siècle des intellectuels" (prix Médicis essai en 1997) et "Les Voix de la liberté" (prix Roland de Jouvenel de l'Académie française en 2001).


Michel Winock, professeur d'histoire contemporaine à Sciences Po, a publié de nombreux ouvrages parmi lesquels Le Siècle des intellectuels (prix Médicis essai en 1997) et Les Voix de la liberté (prix Roland de Jouvenel de l'Académie française, en 2001).

Michel Winock est professeur émérite à l’Institut d’études politiques de Paris. Il est l’auteur de nombreux ouvrages, parmi lesquels La Fièvre hexagonale. Les grandes crises politiques 1871-1968, Le Siècle des intellectuels (Prix Médicis essai 1997), ainsi que plusieurs biographies d’envergure sur Clemenceau, Mme de Staël, Flaubert et François Mitterrand.

Lire la suite

Du même auteur

1789, l'année sans pareilleLa gauche en FranceLa Belle Epoque1914 - 1918