Le New Deal français
Philip NORD
ISBN : 9782262037994
768 pages

Synthèses historiques
11/02/2016

Un regard novateur sur la reconstruction de la France d'après-guerre et ses surprenants fondements.

Né aux Etats-Unis sous le mandat de Roosevelt, le New Deal a son pendant français. Engagé dans les dernières années de la IIIe République, prolongé sous le régime de Vichy, puis développé après la Seconde Guerre mondiale, ce mouvement réforma la France, notamment par le développement de la planification de l'économie, la naissance d'un système de protection sociale, la première vague de nationalisations, mais aussi la création d'une politique culturelle d'envergure.
A la Libération, la rénovation de l'Etat était certes inévitable, mais Vichy laissait en héritage tout un écheveau de concepts, d'initiatives et de pratiques. Contrairement à la vulgate, loin de rompre avec ces courants, la classe politique – gauche et droite – continuait de croire aux valeurs familiales, au culte des élites, à un Etat fort et interventionniste. La France de l'après-guerre ne fut pas ainsi entièrement neuve, puisée au creuset refondateur de la France libre conjugué au volontarisme gaullien. La modernisation du système, sans bouleversement des structures profondes, rendit possible la construction d'une république unique, politique et sociale, dans laquelle nous vivons encore pour une large part.
Au terme de cette démonstration originale et nuancée, portée par une plume inspirée, Philip Nord dresse un tableau novateur de la France contemporaine qui invite à un large débat.

Philip Nord, méprisant les attendus idéologiques concernant cette période, insiste donc sur la force des réseaux et des liens au sein d'une même génération pour expliquer une certaie permanence de l'Etat.

Une remarquable synthèse des évolutions majeures qui ont marqué ces dix années.

L'historien américain décrypte l'émergence de la République sociale et économique.

L'auteur, professeur à Princeton, s'appuie sur une connaissance intime de la société française. Une lecture stimulante.

L'historien américain Philip Nord bat en brèche une supposée fatalité des fractures françaises.Le New Deal français est aujourd'hui riche d'enseignements. Avec une surprise de taille.

Diplômé de Columbia et d’Oxford, Philip Nord est professeur à Princeton. Spécialiste de la France des XIXe et XXe siècles, il est l’auteur de plusieurs livres dont Les Impressionnistes et la Politique : art et démocratie au XIXe siècle.

Lire la suite

Du même auteur

France 1940