La Révolution américaine
Bernard COTTRET
ISBN : 9782262022426
528 pages

Synthèses historiques
07/10/2004

La naissance de la première démocratie du monde.



Cinq ans avant la Révolution française, Mirabeau saluait dans les événements d'Amérique «la révolution la plus étonnante». C'est que les Etats-Unis, et la France après eux, admettent comme acte fondateur une double révolution, qui se produit successivement en 1776 et en 1789, de part et d'autre de l'Atlantique. Les étapes qui, de 1763 à 1788, conduisent les treize colonies à l'indépendance et à la République - et leurs populations à la liberté - revêtent à la fois un caractère d'exception et une portée universelle. Là-bas est née, à la lumière de la raison, mais aussi par la violence, la première démocratie du monde et s'est développée une civilisation d'un type nouveau : celle qui, par la Déclaration d'indépendance du 4 juillet 1776, reconnaît à tous les hommes, comme un droit inaliénable, «la quête du bonheur». La Révolution américaine est ainsi à la source des sociétés modernes.

Membre senior de l'Institut universitaire de France, Bernard Cottret enseigne l'histoire moderne à l'université de Versailles-Saint-Quentin. Auteur de nombreux ouvrages sur le monde anglo-saxon et sur l'histoire de la Réforme, il a publié chez Perrin 1598 : l'édit de Nantes (1997) et Histoire de la Réforme protestante (2001).

Professeur émérite, spécialiste reconnu de l’histoire des mondes anglophones et de la Réforme protestante, Bernard Cottret a consacré plusieurs monographies à des figures phares de la modernité (Thomas More, Calvin, Cromwell, Jean-Jacques Rousseau avec Monique Cottret, ou Karl Marx).

Lire la suite

Du même auteur

Karl MarxJean-Jacques RousseauHistoire de la Réforme protestanteLa révolution anglaise